Archives du mot-clé Lagarde

A propos de l’affaire Polanski

Frédéric Mitterrand, dans un long plaidoyer pour la libération du réalisateur du Pianiste, a notamment déclaré à propos de Roman Polanski que « le voir ainsi jeté en pâture pour une histoire ancienne qui n’a pas vraiment de sens (…), c’est absolument épouvantable ». Je me demande si pour le Ministre de la culture le viol d’une enfant de 13 ans n’a-t-il “pas vraiment de sens” ? Faut-il comprendre qu’une relation sexuelle entre un adulte et un(e) mineur(e) de moins de quinze ans, qualifiée de crime en France comme aux Etats-Unis, doit être dépénalisée ? ». Ces deux questions ont été posées par l’Association Innocence en danger dans une lettre ouverte adressée à Frédéric Mitterrand.

Je peux comprendre l’amitié que porte le Ministre à son ami cinéaste mais comment admettre de tels propos. Je ne dis pas ici que la justice américaine à tort ou à raison. Je dis simplement qu’un Ministre n’a pas le droit de commenter une action de justice avant son jugement, aussi ancienne et injuste soit elle. Je ne saurais trop conseiller à Frédéric Mitterrand de s’inspirer de sa collègue aux finances, Christine Lagarde qui, à propos du procès Clearstream, a affirmé par deux fois aux journalistes qui l’interviewaient sur canal « je ne commente pas les actions de justice ».

Je condamne les propos de Frédéric Mitterrand mais je serai bien naïf de penser à délivrer les bons d’innocences ou de culpabilités avant même qu’un procès n’est eu lieu. Combien de journalistes oublient chaque jour la présomption d’innocence. Combien de personnes ont été jugées coupables par la seule voix des médias et jamais réhabilitées ensuite parce que l’actualité est ainsi faites que nous passons à autre chose.

Je ne donnerai pas d’exemples provenant de ma rédaction. Mon devoir de réserve me l’interdit mais je pourrais donner une liste d’exemples.

Pour en terminer avec « l’affaire » Romanski, je dirai simplement cette phrase que l’on ne veut plus entendre parce qu’aujourd’hui l’on condamne ou l’on innocente avant de juger : il faut laisser la justice faire son travail.