Archives du mot-clé Europe

L'Europe frappée d'indifférence

images-12

Je pressentais hier un taux d’abstention record mais je n’imaginais pas qu’il serait historique. Les français se sont complètement désintéressés des élections européennes et je n’ai pas le sentiment que nos représentants politiques en aient réellement pris la mesure. Continuer la lecture de L'Europe frappée d'indifférence

Pitoyable

Jusqu’ici, la campagne n’était pas des plus passionnante mais hier sur France 2, elle a atteint un sommet. Sur le plateau 8 invités dont 4 seulement sont candidats à l’élection européenne: Jean-Luc Mélanchon, Marine Le Pen, Philippe de Villiers et Daniel Cohn-Bendit. Les autres sont des chefs de partis: Martine Aubry, Olivier Besancenot, François Bayrou et Xavier Bertrand.
Le leader de la liste Europe Ecologie fait un premier constat aisément vérifiable: dans aucun pays européen, un débat n’a été organisé en privilégiant les chefs de partis. Partout en Europe, ce sont les candidats qui débattaient. L’exception française.
Le débat était construit en mettant 4 invités autour d’une table mais en organisant des débats à deux. Pour la confusion c’est gagné.
La suite est assez incroyable: « ignominie », « minable », « allez en enfer »,…sur ce fond d’invective, un brouhaha indescriptible ou chacun rivalisé pour couper la parole à l’autre. Ce débat s’est transformé en un combat de catch et il n’en est rien ressorti de vraiment intelligent. Je crois qu’il devient urgent de réfléchir à une nouvelle méthode pour organiser des débats parce qu’hier c’était raté. L’audience a d’ailleurs confirmé le peu d’intérêt des téléspectateurs: 11% d’audience. La moyenne de la chaîne en prime se situe généralement entre 18 et 22%.

J’ai jamais pu comprendre que nous ne soyons pas capable en France d’imaginer des concepts d’émissions politiques fédératrices sur l’Europe, plutôt que des combats de boxe bas de gamme.
Il ne faudra pas s’étonner dimanche si le taux d’abstention atteint des records. Les politiques portent un très grande responsabilité quand ils n’accordent aucune importance au résultat d’un référendum sur l’Europe ou se quand ils se déchirent devant des millions de téléspectateurs.

L'Europe n'est plus une idée mais une réalité ignorée.

Je le rappelle tant l’information peine à passer dans les médias que dimanche, les français sont appelés à voter, à l’occasion des élections européennes. Continuer la lecture de L'Europe n'est plus une idée mais une réalité ignorée.

L'Europe à 1 tour

Ce qui me font l’honneur de consulter régulièrement ce blog, savent que je m’interdis de parler de mes idées politiques. Cette précision me semble utile pour éviter que les propos qui suivent ne soient mal interprétés. Continuer la lecture de L'Europe à 1 tour

Internet va t-il entrainer la fin des journaux ?

arton11806-b44d7

Montée en puissance d’Internet, migration des budgets publicitaires et des petites annonces vers les médias électroniques, désaffection du jeune public pour l’écrit, culture du tout-gratuit.
Telles sont quelques-unes des tendances lourdes de la révolution en cours de la presse écrite qu’analyse le journaliste Bernard Poulet. Des États-Unis à l’Europe et à la France, il dresse le constat d’une industrie sinistrée, qui, se voyant doublement délaissée par le public et les annonceurs, ne fait plus assez de bénéfices pour rester viable et accumule les plans de rigueur et les licenciements, quand ce ne sont pas les faillites.
L’idéologie  » libertaire  » qui accompagne le triomphe d’Internet fait parfois rêver d’une autre manière de communiquer. Bernard Poulet montre qu’elle n’est souvent qu’un paravent derrière lequel s’édifient de puissants monopoles économiques pour lesquels l’information n’est qu’un produit d’appel parmi d’autres. La révolution numérique des médias masque selon lui un autre bouleversement, amorcé bien avant Internet, mais tout aussi ravageur, et dont les effets se combinent désormais l’intérêt de nos sociétés pour l’information s’érode irrésistiblement.