Archives du mot-clé Ajouter un mot-clef

Dans les coulisses de l’interview présidentielle

Palais de l’Elysée

Je rejoins l’éditorialiste Alain Duhamel qui, ce matin, n’a pas été tendre avec la « prestation » de David Pujadas et Laurence Ferrari, lors de l’interview hier soir du Président de la République à New-York. Continuer la lecture de Dans les coulisses de l’interview présidentielle

Courtisanerie et allégeance un 14 juillet à l'Elysée

J’ai regardé ce matin la retransmission des cérémonies du 14 juillet sur TF1 et je suis une nouvelle fois frappé par le mélange des genres.

Continuer la lecture de Courtisanerie et allégeance un 14 juillet à l'Elysée

Le journal de mes étudiants est dans la boîte

Voici les premières photos (en attendant la vidéo) de l’enregistrement du journal de mes étudiants de l’Institut Européen du Journalisme à Levallois. Beaucoup de concentration, d’application et désormais d’appréhension avant la debriefing programmé jeudi à 10 heures. Sans dévoiler ma perception de leur travail, je peux d’ores et déjà affirmer que j’ai été agréablement surpris par la qualité de certains reportages et par le professionnalisme de nos deux présentatrices. Elles ont su gérer leur stress devant un public très attentif mais aussi exigeant.

dscn01721

dscn01861

dscn01961

dscn01801

dscn01991

dscn02081

Quand France Télévisions disperse ses moyens

Je vais encore m’attirer les foudres de certains cadres de France télévisions (ceux qui ont le temps de regarder mon blog, les autres ils travaillent) mais comment ne pas revenir sur cette journée d’hier, quand on parle de rationaliser les moyens de notre maison. Continuer la lecture de Quand France Télévisions disperse ses moyens

Le débat inaudible sur les animaux de cirques

Jusqu’au mois de décembre dernier, je présentais l’émission « ParisClavie » tous les soirs, en direct sur France 3 Paris Ile-de-France. Voici l’émission qui a connu le plus fort buzz sur le net. Cette émission fut un champs de foire, tant le débat était vif entre la présidente de « 30 millions d’amis » et le patriarche du cirque Pinder. Nous avions intitulé cette émission: « des cirques sans animaux ? ». J’ai vu le moment où Gilbert Eidelstein perdait son sang froid. Pour ma part, vous allez le constater, j’ai eu beaucoup de difficultés à arbitrer le débat. Chaud.

Guillon ne lâche plus Sarkozy

Total(ement) indécent !

6_090311_delucq_pleinlespoches_pt